Les principes fondamentaux de l’UE exigent l’équité en matière de vaccins

COMECE, 23 février 2021

La Commission des conférences épiscopales de l’Union européenne (COMECE) et Caritas Europa demandent instamment aux Institutions européennes de garantir l’accès au vaccin pour tous, en promouvant une « vaccination à grande échelle non seulement pour la sécurité et la protection de l’Europe, mais aussi pour la santé publique mondiale en tant que bien public ».

La pandémie de COVID-19 étant déjà entrée dans sa deuxième année, la COMECE et Caritas Europa ont salué l’action rapide des États membres de l’UE pour mobiliser des ressources économiques afin de soutenir la communauté scientifique dans le développement des vaccins visant à lutter contre la COVID-19, sous la direction des Institutions européennes.

L’Union Européenne est invitée à définir rapidement et en détail sa stratégie en matière de vaccins et à mettre en œuvre des campagnes de vaccination de masse « non seulement pour la sécurité et la protection de l’Europe, mais aussi pour […] les personnes vivant dans les nations les plus pauvres ».

La COMECE et Caritas Europa se félicitent de la mise en place de l’outil mondial COVAX, qui vise à garantir un accès équitable aux vaccins contre la COVID-19, y compris dans les régions économiquement plus faibles. L’Église catholique dans l’UE souligne également le rôle crucial que l’Union européenne devrait jouer en insistant sur l’urgence morale de rendre les vaccins disponibles et abordables pour tous selon les principes de solidarité, de justice sociale et d’inclusion sur lesquels l’Union européenne est fondée.

Si différents outils de lutte contre la pandémie sont désormais disponibles, « les capacités organisationnelles et logistiques – lit-on dans la déclaration – doivent être développées pour répondre à la demande de vaccination de masse », et le nouveau mécanisme d’incubateur HERA devrait permettre d’identifier et d’éliminer les goulets d’étranglement dans la production de vaccins et d’ajuster la production pour répondre à l’émergence de nouvelles variantes du virus.

En ce moment historique, les Institutions européennes sont appelées à « compenser l’impact dévastateur de la crise en termes d’anxiété, d’inégalités sociales émergentes et d’appauvrissement de larges segments de la population mondiale », ainsi qu’à « aider ses États membres à promouvoir des campagnes d’information et de sensibilisation de masse pour surmonter les craintes par rapport à la vaccination et la désinformation ».

PDF Statement COMECE-Caritas Europa – Vaccine strategyDownload